The moon hoax : On a jamais marché sur la Lune.

Publié le par mass-instruction.over-blog.fr

C'est ce qu'affirment les partisans du « Moon hoax » (Littéralement, le canular de la Lune).Cette théorie du complot défend l'idée que le programme Apollo et l'excursion lunaire menée par les américains ne serait qu'un vaste mensonge. Selon celle-ci, le gouvernement américain n'aurait pas été en mesure d'envoyer avec succès une équipe d'astronautes sur notre satellite naturelle et aurait donc tout inventé...

En 1961, le président J.F.Kennedy prononce un discours dans lequel il annonce la conquête spatiale. La NASA (National Aeronautics and Space Administration : l'agence spatiale américaine) se livre à une course à l'espace avec l'URSS. Dans ce contexte, la conquête de la Lune est un enjeu majeur d'autant que le bloc communiste a une longueur d'avance avec l'envoi du premier homme dans l'espace, Youri Gagarine, le 12 avril 1961. Alors qu'en 1960, le budget de la NASA était de 500 millions de dollars la compétition va faire monter ce budget jusqu'à 5,2 milliards de dollars (En 1965).

 



Le 20 juillet 1969, Neil Armstrong est le premier Homme à fouler le sol de la Lune. La prouesse est retransmise en direct dans une centaine de pays grâce à des caméras emportées par l'équipage d'Apollo 11.
Depuis 1961, sous l'impulsion du président J.F. Kennedy, Buzz Aldrin et Mickael Collins seront les deux compagnons désignés pour accomplir le voyage jusqu'à la Lune aux côtés de Neil Armstrong.
A leur retour, les astronautes sont accueillis comme des héros. L'état de grâce durera 5 ans... 

 

Moon Hoax - Kaysing book
En 1974, Bill Kaysing, ancien employé de Rocketdyne (L'entreprise qui travaillait sur la construction des moteurs de la fusée Saturn V) autopublie le livre « We never went to the moon» (Nous ne somme jamais allés sur la Lune). Il y développe la théorie selon laquelle tout serait faux: Armstrong n'aurait jamais posé le pied sur la Lune, le programme Apollo n'aurait jamais été mené à bien, tout ne serait qu'une machination gouvernementale, etc. Il se base sur des constatations faites à partir des vidéos et photos officielles divulguées au grand public par la NASA. Certains avancent même l'hypothèse selon laquelle Stanley Kubrick lui-même aurait dirigé la réalisation de la marche lunaire d'Armstrong dans un hangar du désert du Nevada.
Voici ci-dessous les arguments les plus fréquemment avancés par les partisans de Kaysing, ainsi que les contre-arguments et explications répondant aux questions soulevées par les théoriciens du complot.

- Sur les photos, on voit le drapeau flotter. Mais pour que cela soit possible, il faudrait qu'il y ait de l'air et une atmosphère, ce qui n'est pas le cas sur la Lune.
* Le drapeau a été conçu de façon à donner l'illusion de flotter. Une tige métallique en haut de celui-ci le maintien déployé. A l'intérieur, une tige métallique plus ou moins ondulée lui donne un effet de mouvement. Sur les vidéos des missions Apollo, on voit clairement que le drapeau ne bouge que lorsqu'il est manipulé par un astronaute. De plus, sans atmosphère, le mouvement donné rencontre peu de forces contraires pour le freiner.

- Le ciel est d'un noir profond, on ne voit aucune étoile.
* Si vous avez déjà essayé de prendre des photos de nuit, vous saurez que faire ressortir le scintillement d'une étoile est difficile. Pour cela, il faut normalement une exposition longue durée (Ou une forte sensibilité ISO) afin que les capteurs de l'appareil enregistrent le plus de lumière possible, ce qui n'est pas compatible avec la prise de vue d'un premier ou second plan fortement exposé.

- Des croix noires de marquages ont partiellement disparues sur certaines photos comme si elles avaient été retouchées.
* Les croix noires ne disparaissent partiellement que dans des zones blanches de photos (Combinaisons des astronautes, hampe du drapeau, etc.), ce qui peut venir de la surexposition de ces zones, le blanc « grillant » la croix noire à ces endroits.

- Le cadrage est assez parfait. Vu les conditions dans lesquelles elles ont été prises, cela est plutôt étonnant.
* Les appareils utilisés par Aldrin et Armstrong se trouvaient sur leur buste, intégrés à leur combinaison. Il ne pouvait donc viser qu'approximativement. Les appareils étaient donc munis de grands angles afin de permettre de ne pas shooter à côté de leurs sujets. Les photos étaient ensuite recadrées en studio. De plus, les photos montrées au public sont évidemment les meilleures. Il n'y a aucun intérêt à publier les centaines de clichés ratés.

- Toujours sur les photos, on peut voir que certaines ombres vont dans des directions différentes alors que la seule source de lumière sur la lune est le soleil. De même, des zones où les astronautes devraient être plongés dans l'ombre, ils apparaissent très clairement.
* Le soleil n'est pas la seule source de lumière sur la lune !
En effet, la structure du sol a un indice de réflexion important. De même les combinaisons des astronautes et certains matériaux du module lunaire constituent des miroirs réfléchissants, constituant d'autres sources d'éclairage.
Pour les ombres différant, cela peut être une illusion d'optique due au relief du sol.

- Armstrong a failli mourir peu de temps avant de partir pour la lune lors d'un exercice. Il tentait de poser une réplique du module lunaire mais celui-ci, déséquilibré, s'est écrasé et Armstrong a dû s'éjecter. Comment se fait-il qu'il ait réussi si facilement à se poser sur la lune?
* L'exercice est plus difficile sur Terre en raison de paramètres plus complexe que sur la lune. En effet, lors de l'entraînement, Armstrong devait s'adapter au vent et à la pression atmosphérique, des éléments beaucoup moins contraignant sur la Lune.

- A l'atterrissage, le module lunaire aurait dû soulever de la poussière qui serait retombée sur les pieds de celui-ci une fois au sol.
* A l'atterrissage, les vidéos montrent qu'effectivement de la poussière a été soulevée. Néanmoins, une fois sa course ralentie, le moteur du module est coupé. La poussière a donc eu le temps de retomber avant que le module ne touche le sol. Toutefois, ce « dépôt » est observé sur les pieds d'autres modules lunaires lors d'autres missions Apollo.

- L'atterrissage aurait du creuser un cratère sous le module lunaire. Les dessins scientifiques d'avant vol le montrent d'ailleurs.
* Il ne s'agit pas de dessins scientifiques mais artistiques. La puissance du module lunaire n'est pas suffisante pour creuser un cratère sur la lune.

- Au décollage pour quitter la Lune, on ne voit pas de fumée s'échapper de la fusée.
* La fumée est composé principalement de suie et sa formation est liée au mode de combustion, notamment au pourcentage d'oxygène (Très peu présente dans l'atmosphère lunaire). Aussi, contrairement au décollage qui nécessite une longue et puissante poussée afin de s'arracher à l'attraction terrestre, le décollage lunaire est possible avec de puissantes mais courtes poussées à répétitions, du fait de l'attraction lunaire beaucoup moins importante.

- Dans les vidéos, on entend aucun bruit de moteur.
Les micros des astronautes se situent dans leur combinaison, près de la bouche et étaient conçus pour réduire les bruits parasites. De plus, nous sommes dans l'espace. Pour se propager, le son a besoin d'air.

- Pour rejoindre la lune, les astronautes ont dû traverser la ceinture de Van Allen qui est une zone de très fortes radiations. Ils auraient dû en mourir ou revenir en étant très malade.
* La ceinture de Van Allen n'est pas uniforme et son activité radioactive varie suivant les lieux. Il est possible d'emprunter une trajectoire où le risque est minimisé et où la protection fournie par les combinaisons spatiales est suffisante.

- Les variations de températures sur la lune oscillent entre –200° C. à l'ombre et +200° C au soleil. Il est impossible de survivre à de tels extrêmes.
* Les variations de températures sur la Terre vont de -89°C à +60°C en surface et il y a fort à parier qu'en restant au pôle nord ou au milieu du Sahara sans  protections vous ne survivriez pas longtemps. Mais les astronautes portaient des combinaisons et leurs déplacements avaient été pré-établis en prenant en compte les variations de températures.


Pour comprendre comment les obstacles au bon déroulement d'une telle mission sont surmontable, on peut faire une analogie certes simpliste mais plus intelligible: un pique-nique. En effet, pour un pique-nique réussi, on «étudie» la météo, les ressources nécessaires (Eau,carburant si on prend une voiture, la quantité de nourriture, etc.), l'équipement (Panier, couverts,crème solaire,nappe, etc.), la topographie (Le meilleur endroit pour s'installer...) et les risques (Animaux, autres personnes dérangeantes, changements de températures, etc.). Bien qu'une expédition sur la Lune doivent prendre en compte des paramètres plus complexe, on peut y appliquer les mêmes principes. Si un pique-nique peut être organisé par tout le monde en moins d'une demie-journée, les missions Apollo étaient préparées quant à elles par des experts scientifiques et ce pendant plusieurs années. Les astronautes n'étaient pas envoyés dans l'espace en comptant uniquement sur la chance et sans savoir comment cela pouvait se passer.
Le programme Apollo a commencé en 1961 avec pour objectif de poser un homme sur la Lune. Il a fallu attendre 1969 pour concrétiser la chose.  C'est grâce à plusieurs années de préparation que l'aventure a donc été possible.

D'autres éléments remettent en question la théorie du Moon Hoax.
- Bill Kaysing, l'instigateur de cette théorie n'a aucun diplôme d'ingénieur. Il a occupé chez Rocketdyne différents postes, principalement dans les publications de communications (Il avait un diplôme d'anglais). Il a démissionné en 1963, ses connaissances sur le projet, de 1963 à 1969 sont donc au mieux partielles, au pire inexistantes.
- Les critiques ne sont jamais faites par des scientifiques ou des experts. Comment est-il possible de critiquer techniquement un sujet sans avoir les bases du domaine ? Critique t'on un médecin sur les dosages médicamenteux qu'il prescrit quand on n'a aucune connaissance en biologie, médecine ou chimie ? Peut-on remettre en question objectivement le travail d'un architecte quand on n'a jamais appris les règles de base de la construction ?
- Des échantillons de roches lunaires rapportées par les expéditions Apollo sont étudiées par des scientifiques de tout pays qui ne pourraient pas faire semblant de travailler sur du vent simplement pour faire plaisir au gouvernement américain. Les échantillons sont composés de matériaux extraterrestres et ne sont donc pas falsifiés.
- La distance Terre-Lune a été recalculé par tir laser grâce à un miroir déposé sur notre satellite par l'une des missions Apollo. Ce miroir est toujours utilisé. Là encore, difficile de feindre.
- Des milliers de personnes sont impliqués dans le programme Apollo. Difficile de faire mentir ou taire autant de personnes.
- Enfin, l'élément le plus sûr sur lequel s'appuyer lorsqu'on ne possède aucune connaissance scientifique et celui du contexte. Le programme Apollo se tenant durant la guerre froide, si le moindre doute avait été possible, l'URSS n'aurait pas hésitée à humilier les Etats-Unis sur la scène internationale avec un tel scandale.

 

Commenter cet article

Moris 08/04/2010 22:21


Mouais... Et les contres-arguments ont été fait par un scientifique particulier ? Pour moi les contres-arguments sont égaux aux indices du complot. Le problème, c'est qu'on ne devrait pas avoir
de
doutes mais on en a parce que ce sont les USA et que les USA sont les meilleurs manipulateurs aux mondes.

Ce qui a été annoncé de logique, c'est que les premières vidéos qui ont été montrés n'étaient pas celles filmés sur la lune mais en studio. Por que ? Pour éviter l'espionnage. Ok.
Ce qui est trop rigolo c'est que les images de la lune ont disparu, et ouais, faute de place (plus assez de cassettes) la NASA a dû supprimer les enregistrements originaux! mouahahaha donc :
euh
les gars on a envoyé des gens sur la Lune, un petit pas pour l'humanité, pas besoin de conserver les bandes.
Après mensonges ou pas, on en revient au même point.
Une des thèses que j'aime bien, c'est que l'homme n'a marché sur la Lune que bien plus tard mais que la course était officiellement gagné par les USA grâce au trucage.

Je ne suis pas fan de la "théorie du complot" mais l'important c'est de ne pas penser comme tout le monde, de ne pas être un mouton, ne pas boire tout ce qu'on vous donne. Comme toute chose, la
théorie du complot poussée à l'extrême est ridicule mais franchement, qu'on y ait marché ou non ça change quoi ?

Quoiqu'il en soit, bonne continuation pour ton blog.
Tchao ;)


EDITION PAR LA MODERATION : J'ai fait un copier/coller de ce commentaire avec toutes ses informations (vraies ou fausses ^^ ) car il était posté en réponse au mauvais article. Aucune modification
n'a été apporté à celui-ci (Mise à part cette note bien sûr.)


Nelfah 29/03/2010 20:33


Ah cool un article qui regroupe tous les démentis de cette grosse rumeur que beaucoup veulent faire croire ! ^^